4
May
2012

La recherche rizicole en Afrique sert de cas irréfutable pour l’investissement

Passionné par les travaux du Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) et de ses partenaires sur  la mise au point  de nouvelles technologies tolérantes aux stress et résistantes aux aléas climatiques pour les principaux systèmes de production rizicole en Afrique, le président du Conseil d’administration d’AfricaRice Dr Peter Matlon a déclaré lors de la dernière réunion du Conseil d’administration :« Nous pensons que la recherche rizicole en Afrique sert de cas irréfutable pour l’investissement. »

Le Conseil d’administration a décrit le nouveau plan stratégique de 10 ans d’AfricaRice axé sur les produits, et présentant une vision claire du succès visant à aider l’Afrique à atteindre environ 90 % d’autosuffisance en riz d’ici l’an 2020, comme étant « un programme irréfutable et convainquant pour réaliser l’énorme potentiel rizicole de l’Afrique. »

« Afin d’amener les meilleurs efforts de la science rizicole à avoir un impact tangible sur l’immense défi de la sécurité alimentaire auquel l’Afrique est confronté, nous envisageons de maintenir des normes élevées d’excellence à tous les niveaux et de garder à l’esprit qu’AfricaRice ne peut accomplir sa mission qu’à travers des systèmes nationaux de recherche agricole forts et des partenariats stratégiques à l’échelle mondiale  » a déclaré le Directeur général Dr Papa Abdoulaye Seck.

Reconnaissant avec gratitude le soutien fort des donateurs et des partenaires, en particulier les pays membres d’AfricaRice, le Conseil d’administration a conclu que la recherche rizicole en Afrique était sur la bonne voie.

Le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) est une association de recherche intergouvernementale de 24 pays membres africains. Il est aussi membre du Consortium du CGIAR.

Podcast credit : R.Raman, AfricaRice